Accueil / Biographie - Michel - Alice - Fantômette - Soeurs Parker - Jeunes Filles en blanc - Autres séries - Bibliothèque Verte - Bibliothèque Rose -
Idéal bibliothèque - Grands livres - Affiches - Publicités - Disques - Mode - Costumes - Peintures - Cartes de voeux - Inédits 1 - Inédits 2 - Contact

LES INEDITS

NAISSANCE D'UN DESSIN... ou comment travaillait Philippe Daure


1 - La charte de présentation, les éléments de base

Pour cette étude qui présente des documents inédits,
notre choix s'est porté sur "Michel mène l'enquête" pour plusieurs raisons :
- C'est le premier livre de la série Michel,
- Il possédait à l'origine un titre de travail différent,
- Il devait être publié dans une autre collection (l'ancienne bibliothèque verte à jaquette),
- Et surtout, il fait partie de ceux dont les archives ont échappé à la disparition (ou destruction).

Dès la première esquisse destinée à la couverture, on remarque un titre rouge et le nom de la collection en vert,
ce sont les signes typiques de la charte de présentation de l'ancienne collection Bibliothèque Verte à jaquette.

Donc, lorsque Philippe a commencé à travailler sur ce titre, Hachette n'avait pas encore lancé la Bibliothèque Verte "moderne" mais s'apprêtait à le faire, puisque le livre est finalement sorti sous cette forme rénovée.
Nous sommes en 1958, époque encore "charnière", car dans un premier temps, la bibliothèque verte "modernisée" va exister avec un dos blanc à titre rouge, (dont va bénéficier "Michel mène l'enquête" et ce sera d'ailleurs le seul de la série) vite remplacée par la bibliothèque à dos vert (dont bénéficiera aussi "Michel mène l'enquête" dans sa réédition).

       

         

Comparatif des 4 esquisses réalisées et des 2 couvertures finales.

Seconde évidence : on remarque que le titre de ce qui allait devenir "MICHEL MENE L'ENQUETE" est
"LE SECRET D'ISIS", sans aucune mention au personnage de Michel.
Ce titre de travail provisoire prouve que personne ne savait véritablement, peut-être même pas son auteur,
si ce livre allait donner suite à une série.
Tout allait dépendre de l'accueil réservé au livre et de son succès.

Méthode de travail, création des images

Pour créer la couverture, Philippe réalise pas moins de 4 essais en couleurs et 1 en noir et blanc.
Les dessins couleurs sont au format réel du livre.
Les dessins noir et blanc sont à l'ancien format A4, c'est à dire 21 x 27 cm.
et non 21 x 29,7 cm., comme le A4 normalisé dans les années 70.

Ce dessin de couverture devait convenir à Philippe puisque, des années plus tard, il reprendra exactement la même scène, entièrement redessinée et modernisée pour la seconde édition cartonnée. Seconde dans la bibliothèque verte mais troisième édition dans la chronologie totale, car entre temps, "Michel mène l'enquête" aura droit à un tirage de "luxe", d'un format plus grand, dans l'idéal bibliothèque, avec de nouvelles illustrations.
Seuls 2 titres de la série bénéficieront de ce traitement (le second étant "Michel fait du cinéma").

 


2 -  Naissance des hors-texte couleurs

L'étude se poursuit avec le même titre : "Michel mène l'enquête".
Pour chaque livre de la bibliothèque verte, l'illustrateur avait 3 missions (après avoir lu le texte !) :
réaliser la couverture et la vignette pour le dos du livre,
réaliser les 4 hors-texte couleurs, réaliser les demi-pages en noir et blanc + les débuts et fins de chapitres.
Un travail long et minutieux pour lequel il avait environ 1 mois.

Comparatif des esquisses et des dessins finalisés pour les 4 hors-texte couleurs de "Michel mène l'enquête" :

Les esquisses sont étonnamment proches du résultat final.
Preu
ve que l'artiste avait déjà bien déterminé ses placements dès l'ébauche,
à la fois pour les couleurs et la mise en situation des personnages.
Les traits de crayon apparaissent encore nettement.

Les textes rédigés au crayon donnent des précisions sur les numéros de l'emplacement des pages, les retouches à apporter, les couleurs et les phrases extraites du livre auxquelles se rapportent les illustrations.

Les originaux finalisés de ces hors-texte ont disparu. En effet, à l'époque, l'éditeur ne rendait pas les originaux au dessinateur. Les esquisses, par contre, ont survécu car elles étaient une étape de travail personnel qui, bien entendu, ne quittait pas le domicile de l'illustrateur.


3 - Les étapes de création d'une couverture.

Deux titres vont nous servir d'illustration :
"Les étranges vacances de Michel" dans la collection "Galaxie"
et "Michel et la voiture fantôme" dans sa 2e édition.

Pour élaborer la plupart de ses couvertures, Philippe procédait en 3 étapes :
- une ébauche au crayon,
avec un dessin sommaire mais où la mise en place de tous les éléments était déjà bien déterminée,
- un report de l'ébauche par décalque et une première mise en couleurs,
sans insister sur les détails,
- un report pour le dessin définitif où, cette fois, tout était détaillé et affiné.

Les dessins finalisés étaient alors placés sous calque, pour la livraison à l'éditeur,
ce qui avait l'avantage à la fois de les protéger et de permettre certaines annotations.

Comparatif première esquisse / esquisse en couleurs / dessin final  :



Même démonstration avec "Michel et la voiture fantôme" :

Les esquisses étaient faites sur papier ordinaire,
les essais couleurs sur papier épais (pour éviter le gondolage dû au mouillage des encres).

 

Accueil / Biographie - Michel - Alice - Fantômette - Soeurs Parker - Jeunes Filles en blanc - Autres séries - Bibliothèque Verte - Bibliothèque Rose -
Idéal bibliothèque - Grands livres - Affiches - Magazines - Publicités - Disques - Mode - Costumes - Peintures - Cartes de voeux - Dessins inédits